Aller au contenu principal
Publié le 5 septembre 2018 à 14:00

RUPTURES - Fragile mais toujours éprise de justice, Ariane fait face à la tourmente

Lundi à 21h à compter du 10 septembre


La saison dernière s’est terminée sur une image dramatique: Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin) devant un client menaçant de se suicider en emportant avec lui l’enfant né d’une relation illégitime entre sa femme et un amant. Voulant aider son client, Sainte-Ariane s’est placée dans une situation extrêmement périlleuse. Saura-t-elle amener cet homme à ne pas commettre l’irréparable? C’est dans ce contexte que s’ouvre la 4e saison de RUPTURES, présentée cette année dès l’automne sur ICI TÉLÉ, le lundi à 21 h à compter du 10 septembre.

Idée originale de Fabienne Larouche, RUPTURES est scénarisée par les auteurs Isabelle Pelletier, Daniel Thibeault ainsi que François Camirand. Rafaël Ouellet est le réalisateur de cette quatrième saison. RUPTURES est produite par Fabienne Larouche et Michel Trudeau pour Aetios Productions

Ariane émerge affaiblie physiquement et mentalement de la situation qui fait remonter en elle le souvenir des événements entourant le meurtre de son père alors qu’elle était enfant. La tension émotive causée par cette prise d’otage et par tout ce qu’elle a accumulé professionnellement et personnellement au cours des derniers mois la rattrape. Est-ce que ses étourdissements et cet évanouissement cachent un problème de santé? On s’interroge. Chose certaine, elle doit prendre soin d’elle, de son corps, de sa tête. Ariane est donc en quête d’équilibre. Saura-t-elle écouter les conseils de ses médecins, saura-t-elle déléguer, laisser davantage de place à sa vie personnelle, à l’amitié et à l’amour? Saura-t-elle se tenir loin des émotions trop envahissantes?

D’autant que la vie ne la ménage pas; d’une part, des clients auxquels elle ne peut refuser son aide et son soutien. D’autre part, Antoine (Guillaume Lemay-Thivierge), son amoureux, que sa fille bien intentionnée force à prolonger à la limite la vie de son épouse condamnée par une maladie dégénérative. Et Claude (Isabel Richer) qui tente une fois de plus de se libérer de ses dépendances tandis que Jean-Luc (Normand D’Amour) se fait de plus en plus menaçant, et dont Ariane est l’ultime amie, le seul soutien.

Ariane est plus consciente de ses limites qu’elle ne l’était. Passe-t-elle à côté de l’essentiel, une famille à elle, des bonheurs simples? À trop donner, à tous,

s’épuise-t-elle ou fait-elle œuvre utile? Et si Étienne (Vincent-Guillaume Otis) revient pour lui offrir de prendre soin d’elle, succombera-t-elle au chant de la sirène?

RUPTURES met aussi en vedette Dominique Laniel (Gabrielle), Catherine Trudeau (Marie Rousseau), Steve Gagnon (Michaël), Serge Postigo (Grimard) et Marilou Belugou (Élise, la réceptionniste). Vincent Leclerc incarne Me Marc Dalpé, un collègue d’Ariane qui tient le fort quand sa santé la force à s’absenter. On verra aussi bon nombre d’excellents comédiens au fil des intrigues, dont David Savard, Noémie Godin-Vigneau, Stéphane Archambault, Amélie B. Simard, Brigitte Paquette, Pier-Gabriel Lajoie, Julie Ringuette, Patrice Godin, Tanya V. Lavoie, Guy Nadon, Salomé Corbo, Guillaume Lambert, Émilie Bibeau, Louis-Philippe Dandenault, Arno Lemay, Pascal Bessette, Madeleine Péloquin, Lily Thibeault, Sandrine Bisson et Geneviève Schmidt.

Fragile, Ariane avance avec prudence sur un fil de fer, sachant qu’elle est vulnérable et n’ignorant pas que la prochaine chute pourrait être fatidique…

Une saison captivante en perspective, dès le lundi 10 septembre à 21 h sur ICI TÉLÉ.

POUR ALLER ENCORE PLUS LOIN…

Pour cette quatrième saison, le site "Radio-Canada.ca/ruptures(Radio-Canada.ca/ruptures)":Radio-Canada.ca/ruptures proposera une douzaine d'entrevues vidéo exclusives réalisées par Catherine Beauchamp. À travers une approche personnelle, ces capsules nous permettront d’aller encore plus loin dans l'univers des personnages et les thèmes abordées dans la dramatique.

- 30 -


LES PREMIERS ÉPISODES

Lundi 10 septembre 2018 : Antoine (Guillaume Lemay-Thivierge), inquiet, rappelle au bureau. Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin) ne s’est pas présentée en cour pour témoigner au procès statuant sur le sort de sa femme. Il ignore qu’Ariane est toujours aux prises avec son client Frédéric Dumais (David Savard) qui la retient avec son fils Jérémie (Mikaël Dussault) en menaçant de faire flamber la maison qu’il a aspergée d’essence. Un moment d’extrême tension pour Ariane qui tente de le raisonner au risque de sa vie. Frédéric insiste pour voir son ex, Camille (Noémie Godin-Vigneault) qui cherche à rejoindre son avocate Marie Rousseau (Catherine Trudeau). Cette dernière est cependant en réunion avec les associés Gilbert (Richard Thériault) et Anthony (Paul Stewart) pour discuter d’un éventuel retour de Jean-Luc (Normand D’Amour). Ariane pourra-t-elle empêcher l’irréparable et à quel prix?

Lundi 17 septembre 2018 : Malgré l’avis de son médecin, Ariane (Mélissa Desormeaux-Poulin) revient travailler. Elle rencontre une nouvelle cliente, Kim Williams (Amélie B. Simard) qui a eu un fils de 6 ans avec Charles Tremblay (Jean-Philippe Collin), un homme marié qui menait une double vie à son insu tout en étant présent pour le petit, mais elle ne parvient plus à le rejoindre. Ariane en discute avec son collègue Marc Dalpé (Vincent Leclerc) qui a tenu le fort pendant son absence. Elle décide de mettre Grimard (Serge Postigo) sur l’affaire. Marie Rousseau (Catherine Trudeau) présente une requête de Jean-Luc (Normand D’Amour) concernant sa fille. Ariane va trouver Claude (Isabel Richer) au centre de désintoxication pour se faire confier le dossier d’Anne, l’ex de Jean-Luc, avant de donner sa réponse en personne à Marie. Elle en profite pour lui dire sa façon de penser pour son travail dans le dossier de Frédéric (David Savard) et Camille (Noémie Godin-Vigneault).