Aller au contenu principal
Publié le 22 septembre 2022 à 15:20

MAMU (Ensemble) pour souligner la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

30 septembre à 18 h 30 sur l’ensemble de ses stations régionales


Dans le cadre de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, Radio-Canada propose le documentaire Mamu (Ensemble) sur ICI TÉLÉ le vendredi 30 septembre à 18 h 30 sur l’ensemble de ses stations régionales. 

 

Dans cette émission spéciale, dont le titre MAMU signifie « ensemble » dans plusieurs langues autochtones, nous irons à la rencontre de trois personnes de différentes communautés du pays en quête d’identité et fières de leur racines autochtones : 

 

● Le Chef Jean-Charles Piétacho, Innu de la Basse-Côte-Nord 
● Wapokunie Riel-Lachapelle, Métis du Manitoba 
● Dominique Rankin, Anishinaabeg de l’Abitibi 

 

Chacun nous dévoile avec authenticité son cheminement vers la vérité et la guérison. Que ce soit par la force de la nature, l’entraide et la générosité des membres des communautés autochtones, ou encore par la cuisine ainsi que le partage d’une même culture, leurs témoignages font réfléchir et ouvrent une fenêtre vers la réconciliation. 

 

Le documentaire sera également diffusé sur ICI RDI le 30 septembre à 23 h, minuit dans les Maritimes. 

 

Réalisation : Guylain Côté 
Journaliste : Maria-Louise Nanipou 
Production : Radio-Canada Mauricie–Centre-du-Québec 

 

Dès le 30 septembre | En complément sur Radio-Canada.ca et sur Espaces Autochtones Le dossier numérique intitulé Les gardiennes des savoirs autochtones, présente quatre femmes autochtones influentes, soit : 

 

● Thérèse O’Bomsawin (Abénakise) 
● Swaneige Bertrand (Acho Dene Koe) 
● Mélanie Napartuk (Inuit) 
● Vicki Wallace-Godbout (Malécite) 

 

Qu’elles soient quasi centenaires ou dans la jeune trentaine, qu’elles parlent la langue de leur communauté ou non, ces quatre femmes inspirantes communiquent par la cuisine, l'entrepreneuriat, le chant, la danse ou la nutrition, des valeurs qui leur sont primordiales. Grâce à elles, ces savoirs sont protégés et transmis, favorisant ainsi la réconciliation. 

 

Découvrez leur portrait sur radio-canada.ca/gardiennesdessavoirs et sur Espaces autochtones, dès le 30 septembre.