Aller au contenu principal
Publié le 22 mars 2022 à 7:50

La Maison-Bleue saison 3 - D’une crise à l’autre, le président est mis à rude épreuve

Le mercredi 30 mars 2022 sur ICI TOU.TV EXTRA


Le deuxième mandat du président Hamelin prend une tournure inattendue lorsque les crises se succèdent et viennent bouleverser son agenda dans la 3e et ultime saison de La Maison-Bleue. Celle-ci comporte 10 épisodes de 30 minutes qui seront tous mis en ligne sur ICI TOU.TV EXTRA le mercredi 30 mars 2022.

Outre Guy Nadon dans le rôle du président, La Maison-Bleue 3 met en vedette Anne-Marie Cadieux, Anyjeanne Savaria, Geneviève Schmidt, Dominic Paquet, Simon Beaulé-Bulman, Richardson Zéphir, Jeff Boudreault, Claude Despins et Roger Léger.

S’ajoute cette saison, une belle brochette de comédiens dont Bernard Fortin, Josée Deschênes, Robert D'Entremont, Isabeau Blanche, Michel Laperrière, Ahmed Madi Chirara et Stéphan Allard. Seront aussi de retour Frédéric Pierre, Myriam Leblanc, Maryève Alary, Marie-Lyne Joncas, Bruce Dinsmore, Marco Ledezma, Carmen Sylvestre, et plusieurs autres.

Écrite par les auteurs François Avard et Daniel Savoie, La Maison-Bleue 3 est réalisée par Ricardo Trogi et produite par KOTV dont les producteurs exécutifs sont Louis Morissette, Alain Chicoine, Louis-Philippe Drolet et Mélanie Viau.

Le Président Hamelin (Guy Nadon) est donc bien installé dans son deuxième mandat et il réalise que jusqu’à présent, sa présidence a été plutôt terne. Il veut absolument trouver un projet porteur de sens qui lui assurera un legs durable dans le temps.

Malheureusement, ses projets se font contrecarrer par des défaillances majeures au sein des installations hydroélectriques du Grand Nord et le pays entre dans une période de restrictions énergétiques qui ne laissent personne indifférent! Par-dessus le marché, Gabrielle (Anyjeanne Savaria), la fille du couple présidentiel, commence sa première année à l’université alors que des menaces terroristes pèsent sur l’établissement. Hamelin devra monter une escouade spéciale afin de neutraliser cette menace. Finalement, le sympathique Gouverneur Rivard (Jeff Boudreault) claque la porte du parti Nation Québec et se lance dans le projet de créer un pays indépendant : le Royaume du Saguenay.

Les 10 épisodes

Épisode 1 :
Alors que le Président Hamelin (Guy Nadon) participe à l’inauguration d’un buste commémoratif, il réalise qu’il n’a encore rien fait de «grand» pour le Québec. Il mandate Karine (Geneviève Schmidt) et le conseiller Arsenault (Simon Beaulé-Bulman) de lui trouver un projet qui le fera passer à l’histoire. Le secrétaire de l’énergie Harvey (Bernard Fortin) profite du fait que les barrages sont vieillissants. Gabrielle (Anyjeanne Savaria) commence sa première année d’université, mais sa grande rentrée est ternie par une menace terroriste.

Épisode 2 :
Le pays est plongé dans une panne d’électricité monstre! En réunion d’urgence, Harvey et Robillard, PDG d’Hydro Québec, (Bernard Fortin et Josée Deschênes) mentent au Président sur la raison de la panne. Stéphane (Dominic Paquet) et le Major Zéphir (Richardson Zéphir) poursuivent leur enquête sur la menace terroriste à l’université. Pendant ce temps, Gabrielle (Anyjeanne Savaria) se lie d’amour à Xavier (Robert D’Entremont), un étudiant acadien. Mireille (Anne-Marie Cadieux), pour se désennuyer et trouver un sens à sa vie, lance une fondation pour venir en aide aux enfants mal vêtus. Le Président Hamelin (Guy Nadon) convoque Caro Majeau, secrétaire de la culture, (Isabeau Blanche) afin de lui confier le mandat de réformer la langue française et de créer la langue Québécoise!

Épisode 3 :
Les pannes de courant sont de plus en plus intenses et de plus en plus fréquentes sur le territoire québécois. Harvey (Bernard Fortin) n’a d’autre choix que de dévoiler la situation à Hamelin (Guy Nadon). La menace terroriste plane toujours au-dessus de l’université ainsi que sur Gabrielle (Anyjeanne Savaria). Hamelin mandate Karine (Geneviève Schmidt) afin d’appuyer Stéphane (Dominic Paquet) et poursuivre l’enquête. Caro Majeau (Isabeau Blanche) présente à Hamelin le début de ses travaux sur la création de la langue Québécoise.

Épisode 4 :
Parce que les États-Unis dépendent de l’énergie québécoise, le Président américain Richards (Bruce Dinsmore) exhorte Hamelin (Guy Nadon) à remédier à la situation des pannes électriques sans quoi il s’assurera d’isoler économiquement le Québec. C’est la consternation… Le Québec doit couper dans son budget, mais doit aussi procéder à une série de restrictions énergétiques! Caro Majeau (Isabeau Blanche) poursuit son projet de création de la langue québécoise. Hamelin la supporte pleinement alors qu’il fonde l’espoir en cette nouvelle langue pour regagner un peu de popularité.

Épisode 5 :
La Gouverneure Sylvestre (Carmen Sylvestre) est séquestrée par les membres du FLA, sa disparition inquiète. Caro Majeau (Isabeau Blanche) présente à Hamelin (Guy Nadon) et son équipe le nouveau « bèchrel ». Karine (Geneviève Schmidt) est hors d’elle. La population est toujours plongée dans une série de restrictions énergétiques. Suite au congédiement de Guylaine Robillard (Josée Deschênes), Harvey (Bernard Fortin) doit trouver un remplaçant.

Épisode 6 :
En direct à la télévision nationale, Jessika Walsh (Maryève Alary) fait la lecture du manifeste du FLA. Toute la population est ébranlée par l’enlèvement de la Gouverneure Sylvestre (Carmen Sylvestre). Hamelin (Guy Nadon) se montre ferme : il déclenche la loi sur les mesures de guerre! Rivard (Jeff Boudreault) tente de tirer profit de la situation. Il propose au FLA la création d’une réserve acadienne sur un éventuel territoire Saguenéen. Gilbert Boudreau (Claude Despins) s’implique avec Caro Majeau (Isabeau Blanche) dans le projet de la langue québécoise.

Épisode 7 :
Dans ses bureaux du PIS, Rivard (Jeff Boudreault) accueille les membres du FLA. Sur Internet, une vidéo montrant Karine (Geneviève Schmidt) giflant Hamelin (Guy Nadon) devient virale. Le Président français (Nicolas Landré) est en visite à Québec. La tension monte entre Hamelin et ce dernier alors qu’Hamelin défend son idée de création de la langue québécoise qui déplaît hautement à son homologue français.

Épisode 8 :
Rivard (Jeff Boudreault) et son parti ont le vent dans les voiles et préparent activement leur référendum. Hamelin (Guy Nadon) possède néanmoins une carte dans son jeu. Mireille (Anne-Marie Cadieux) est sur un nuage alors qu’elle poursuit son épopée dans le milieu du show business en tournant une publicité pour la campagne du NON. Guylaine Robillard (Josée Deschênes) refait surface et accorde une entrevue médiatique où elle affirme qu’Harvey (Bernard Fortin) et Hamelin étaient au courant pour l’état des barrages.

Épisode 9 :
Hamelin (Guy Nadon) informe Harvey et Boudreau (Bernard Fortin et Claude Despins) de la proposition qu’il reçoit du Président Richards (Bruce Dinsmore) : Les États-Unis tendent la main au Québec afin qu’il devienne le 51e État américain! Stéphane (Dominic Paquet) est en France et déchante rapidement de son amourette avec la première dame française (Gaëlle Pouliquen). Il se confie à Karine (Geneviève Schmidt), qui elle, tombe doucement amoureuse de lui. Harvey et Ratelle, un multi millionnaire du secteur pétrolier, (Michel Laperrière) rencontrent Boudreau pour tenter de l’acheter.

Épisode 10 :
Rivard (Jeff Boudreault) est mis au courant de la situation des barrages devant l’urgence nationale. Stéphane (Dominic Paquet) loge chez Karine (Geneviève Schmidt), qui elle, est de plus en plus amoureuse de lui. Suite à un malentendu, Boudreau (Claude Despins) se fait intercepter par un agent de la CIA. L’heure est grave, Hamelin (Guy Nadon) passe en mode « mission », on doit stopper Harvey (Bernard Fortin) et sauver les grands barrages!


- 30 -