Aller au contenu principal
Publié le 21 février 2022 à 9:02

La littérature et l’adolescence sous les projecteurs

Le combat des livres jeunesse 2022


En parallèle du Combat national des livres diffusé plus tard en mai, Le combat des livres jeunesse prendra l’antenne d’ICI PREMIÈRE pour une deuxième année consécutive, le vendredi 4 mars prochain dans le cadre de l’émission Plus on est de fous, plus on lit!, animée par Marie-Louise Arsenault. Le combat réunira cinq jeunes lecteurs de partout au pays lancés dans une quête commune ultime : déterminer LE livre marquant de leur adolescence.


Dans une formule hybride entre le Cabaret et le Combat national des livres, deux formats bien connus des auditeurs de Plus on est de fous, plus on lit!, l’animatrice de cette émission spéciale de deux heures sera entourée de deux formidables complices, Simon Boulerice et Sarah-Maude Beauchesne, qui seront les juges attitrés pour l’occasion. Au menu, prestations musicales inédites, lectures d’extraits par des comédiennes et comédiens adorés des jeunes, plaidoyers pour la lecture et, bien sûr, des débats entre cinq jeunes combattants de partout au pays, âgés de 14 à 16 ans. La grande question débattue sera « Quel livre a marqué votre adolescence? ». Les cinq lecteurs et lectrices Léonie, William, Maya, Léon et Mila défendront le roman qui les a fait vibrer. À l'issue des débats enflammés, un livre sera proclamé champion. Attendez-vous à une joute enlevante!

Réalisation : Jocelyn Lebeau


Voici les détails concernant les cinq romans qui seront à l’honneur :

Léonie, 16 ans, de Nepean (Ottawa, en Ontario)
Le livre défendu : Victoire-Divine (tome 1 – Déclaration de guerre), Edith Kabuya
Éditions de Mortagne, 2018
Résumé du livre

Pourquoi elle l’a choisi :
« C’est littéralement le premier et le seul livre où je me suis sentie représentée. C’est important de se sentir vue. En même temps, c’est intéressant parce que ce n’est pas parce que c’est un personnage issu de la diversité que ça parle de racisme. C’est l’histoire d’une fille normale qui va à l’école. Ça peut aider les gens à défaire leurs stéréotypes. Ça parle d'intimidation. »



William, 15 ans, de Terrebonne (Québec)
Le livre défendu : Adam, Samuel Champagne
Éditions de Mortagne, 2018
Résumé du livre

Pourquoi il l’a choisi :
« Je ne pouvais pas m’arrêter de le lire. Je devais aller me coucher, mais je n’étais pas capable. Je ne m’attendais pas à cette intrigue. Aussi, comme le personnage principal fait son coming out à sa famille et que je l’ai fait moi aussi, je connais bien ça. Ceux et celles qui se posent des questions sur leur orientation, ça peut les rassurer. Pour les autres, ça peut leur permettre de devenir un bon allié. »


Maya, 14 ans, de Saint-Jérôme (Québec)
Le livre défendu : Ma vie de gâteau sec, Elizabeth Baril-Lessard
Éditions les Malins, 2019
Résumé du livre

Pourquoi elle l’a choisi :
« Ce livre parle de la danse et j’adore ça. C’est un sport unisexe donc ça peut intéresser autant les gars que les filles. Ça parle aussi d’anxiété et ça touche beaucoup de monde. Je ne suis pas anxieuse, mais tout le monde vit du stress. Ça décrit bien comment une ado de mon âge peut vivre ça, ses échappatoires, mais c’est décrit avec de l’humour. Il y a plein de phrases colorées et drôles! »



Léon, 14 ans, d’Edmonton (Alberta)
Le livre défendu : Infectés (tome 1), Marc-André Pilon
Hurtubise, 2019
Résumé du livre

Pourquoi il l’a choisi :
« Au début, je pensais que ce serait violent, mais il n’y avait pas de violence qui n’était pas nécessaire. Tout est fait pour nous faire vivre des émotions fortes. J’ai même dû prendre une pause en le lisant! Les personnages et leur identité sont bien décrits, on sent leurs motivations bonnes ou mauvaises. Ça parle de faire confiance aux autres parce que tout est une décision de vie ou de mort. J’ai lu ce livre en pandémie et ça parle d’une pandémie donc je me sentais comme dans un film. Mais dans le livre c’est vraiment pire parce que ce sont des zombies. »



Mila, 14 ans, de Galloway (Nouveau-Brunswick)
Le livre défendu : Comme une chaleur de feu de camp, Amélie Panneton
Hurtubise, 2017
Résumé du livre


Pourquoi elle l’a choisi :
« C’est une histoire nord-américaine, ça vient de par icitte. Tu peux sentir que l’autrice est confortable d’écrire comme ça. Ça parle d’agression sexuelle, mais vu le public cible, c’est pas trop graphique. Je me suis demandé ce que je ferais si ça m’arrivait. Ça a été marquant pour moi et ça peut être une bonne lecture pour comprendre comment on fait pour vivre avec quelque chose d’aussi grave. »


Le Combat des livres jeunesse 2022, c’est un rendez-vous à ne pas manquer en direct le 4 mars 13 h sur les ondes d’ICI PREMIÈRE, à écouter à la radio ou sur l’appli Radio-Canada OHdio.

Pour plus de détails : Radio-Canada.ca/combatjeunesse